Vente de l’INA : le procureur Kassogué se saisit du dossier

Dans un communiqué, en date du jeudi 29 avril 2021, le procureur du Pôle économique et financier de Bamako a annoncé l’ouverture d’une enquête sur la cession présumée de l’Institut national des Arts (INA).

 << De sérieux doutes>> existent sur la transparence de l’opération de cession. Aux dires du procureur Mamoudou Kassogué, chargé du Pôle économique et financier, le fait que l’affaire ait été révélée au grand public de « façon incidente » donne matière à enquêter. Face aux « forts risques de malversations », le procureur estime que « toute la lumière » doit être faite sur la régularité et les conditions de cession de l’opération.

La question de la vente de l’INA avait été rendue publique, le jeudi 11 mars 2021, lors d’une interpellation de la ministre de la Culture au Conseil national de la Transition. Les questions orales de Magma Gabriel, président de la Commission en charge de la Culture du CNT avaient amené la ministre Kadiatou Konaré a avoué publiquement la vente du bâtiment public par le défunt régime d’Ibrahim Boubacar Keita. L’opinion s’était alors indignée.

Source:maliweb.net

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *