Tombouctou : Les Casques bleus participent à l’assainissement de la ville

Le dimanche 1er novembre dernier, la Police des Nations Unies (UNPOL) a participé à la journée de salubrité sur les grandes artères de la ville de Tombouctou.  En étroite collaboration avec les Forces de sécurité maliennes et l’Association pour le développement de la région de Tombouctou, les Casques bleus ont nettoyé la grande artère menant du commissariat de Police au grand marché de la ville.  La mosquée Sidi Yehia, l’une des trois célèbres de Tombouctou et qui a abrité aussi la célébration du Maouloud (naissance du prophète de l’islam) le 29 octobre dernier a également bénéficié de ce grand nettoyage.

Pour rendre ces passages obligés de Tombouctou propres, UNPOL épaulée par le contingent ghanéen de la MINUSMA ont accompagné à l’aide d’un camion et d’autres outils de nettoyage les organisateurs et les habitants des quartiers de Djingarey et Badjindé tout au long de cette opération coup de balai.  Présente aussi, l’Unité constituée de police du Nigeria (FPU) a assuré la sécurité des participants.

Cette opération de grande envergure s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Police de proximité. Elle intervient aussi à quelques jours de la célébration du baptême du prophète Mahomet prévue le mercredi 04 novembre prochain. Comme à l’accoutumée, les festivités autour de ces importantes fêtes de l’islam drainent du monde. Tombouctou, la ville mystérieuse s’est donc transformée depuis quelques jours en un véritable point de convergence pour les fidèles musulmans attachés aux rituels sacrés de l’islam.

Source : 26 Mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *