Timide retour à la normale/Le président IBK, désormais fréquentable par les siens

Réhabilitation, rétablir dans ses droits ? Au-delà des mots, la symbolique sonne très forte à Sébénicoro. Et, pour cause, les autorités de la Transition ont rectifié un tir politique. Avant de prendre son avion pour une visite officielle à Paris, le président Bah Daw a apposé a signature sur un décret portant nomination des membres du cabinet de l’ancien Ibrahim Boubacar Kéïta, évincé du pouvoir par le coup d’Etat du 18 août 2020 à la suite d’une profonde crise politique et sociale. Qui fait couler du sang des innocents et beaucoup d’encre et de salive.

C’est le doyen Baba Akhib Haïdara, ancien ministre de l’Education nationale dans le gouvernement de Younoussi Touré sous la direction du président Alpha Oumar Konaré et ancien médiateur de la République, qui dirige le cabinet du président Kéïta. Il est assisté de trois chargé de missions en la personne de : Sabane Mahamalmoudou, contrôleur de finances à la retraite ; colonel Bréhima Boly Berthé, médecin ; Mme Konaté Zeinaba Attaher Maïga, informaticienne.

Ce décret met donc fin à l’isolement politique dans lequel IBK était confiné depuis son éviction du pouvoir.

MAD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *