Rumeurs sur la santé de l’ancien chef de l’Etat : IBK victime d’un malaise ischémique transitoire

Dans la nuit du mardi 1er septembre, l’ancien président Ibrahim Boubacar Keita a fait un accident ischémique transitoire. Il s’agit d’une brève attaque similaire à un AVC qui, même si elle est résolue dans les minutes ou les heures qui suivent, nécessite malgré tout une attention médicale immédiate, afin de la distinguer d’un véritable AVC.

Selon les spécialistes, les symptômes sont passagers et souvent résolus dans les 24 heures.

Ce qui peut expliquer cet accident, c’est bien les conditions de détention d’IBK. On lui a coupé à la fois le téléphone et internet. Lui et sa famille. Pire, il ne reçoit aucune visite de ses parents, encore moins de ses amis ou famille politique.

Patriote dans l’âme, ne se reprochant absolument rien, avec un tel environnement, il est difficile qu’IBK puisse tenir. Les putschistes sont responsables de tout ce qui lui arrive. Heureusement, de sources médicales, il y a plus de peur que de mal.

Au moment où nous mettions sous presse, il nous est revenu que le président IBK a tenu le coup et qu’il serait déjà, chez lui, à Sébénikoro.

Ainsi, a-t-il fait des examens supplémentaires à la clinique Pasteur,  étant donné que la date de son contrôle périodique a expiré.

Plusieurs propositions sont sur la table pour son évacuation aux Emirats Arabes Unis. L’ambassadeur du Mali dans ce pays, Boubacar Sidibé dit Kolon, qui était à Bamako durant les évènements, est rentré pour préparer l’accueil de Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita.

Il était certes malade, mais les difficiles conditions de détention ont favorisé cet accident Ischémique transitoire.

Que Dieu accorde bonne santé et longue vie à IBK ! A suivre

WaSalam !

El HadjChahanaTakiou / 22 Septembre 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *