RAPPORT 2019 DU VERIFICATEUR GENERAL : Une patate chaude dans la main du Président Ba N’Daw

287 milliards de franc CFA d’irrégularités financières  ont été décelées dans le rapport  2019 du vérificateur général. Ce rapport va-t-il dormir dans les terroirs comme les autres?

En tout cas, ce rapport est considéré par bon nombre de Maliens comme la première épreuve à laquelle est soumis Ba N’Daw, préside de la transition. Il épingle plusieurs structures de l’Etat notamment l’AMRTP, l’ORTM, l’OMH, le PPM et l’AMARAP et la pharmacie populaire du Mali.

Remis au président Ba N’Daw le 30 octobre dernier,  ce document est une compilation des irrégularités décelées dans l’administration malienne. Il concerne 31 missions de vérification dont 15 vérifications financières ou de conformité, 8 vérifications de performance et 8 vérifications de suivi des recommandations.

Parmi les structures vérifiées, on peut citer les représentations diplomatiques du Mali dans plusieurs pays notamment les ambassades du Mali à Washington, à Rome, à Madrid, à Abidjan, à Ouagadougou et au consulat de Daoula. Il y’a aussi les collectivités notamment la mairie de la commune II.

Dans le secteur des mines, les examens de conformité ont concerné la SOMILO SA la société de mines de Gounkoto, SOMISY SA etc.

Dès lors que ce rapport ait fait perdre 287 milliards de FCFA aux contribuables maliens, les yeux sont rivés sur le président Ba N’Daw. Va-t-il faire comme l’ex-Président Amadou Toumani Touré qui avait clairement dit qu’il ne va pas jeter la honte sur les chefs de famille ou le Président IBK qui a toujours promis de transférer les dossiers aux juges sans le faire ?

En tout état de cause, les Maliens attendant Ba N’Daw qui, lors de la réception du document, a fait savoir que dès le lundi suivant les dossiers seront mis à la disposition des juges. Les jours à venir nous édifieront davantage sur les réelles volontés du Président de la Transition.

Rédaction / Priorité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *