Me Cheick Oumar Konaré, avocat de la société Achoura : «Il n’y a aucune espèce de résidu de pesticide dans l’échantillon incriminé»

Les résultats des analyses faites par divers laboratoires à l’étranger sur un échantillon du lot de thé Achoura incriminé montrent qu’il n’y a aucune espèce de résidu de pesticide. L’information a été donnée par Me Cheick Oumar Konaré, avocat de la société Achoura, à la faveur d’un point de presse qu’il a donné le jeudi 1er avril à la maison de la presse.

 D’entrée de jeu, le conférencier a rappelé que sur 5 cartons de thé Achoura, des agents de l’Etat avaient retrouvé un seul paquet  contenant des résidus de pesticide dans un magasin qui vendait un peu de tout. À en croire Me Konaré, les ennemis de la société Achoura s’étaient emparés de cette information pour monter une cabale. Il a remercié le directeur général de la direction nationale du commerce et de la concurrence(DNCC), le directeur général de l’Institut national de santé publique (INSP) pour leur sortie dans les médias pour confirmer que le thé Achoura, dans son ensemble, ne souffrait d’aucun reproche et ne contenait aucun pesticide.

Aux dires de Me Cheick Oumar Konaré, ces deux directeurs ont confirmé que c’était un seul lot qui était concerné et ce lot n’était même plus en circulation du fait de l’écoulement très rapide du thé Achoura.

Pour rassurer davantage l’opinion publique, le conférencier a souligné que la société Thé Achoura a, en coordination avec les services de l’Etat, envoyé des échantillons issus du lot incriminé, pour analyse dans divers laboratoires à l’étranger.

«Les résultats de ces laboratoires sont venus. Tous ces laboratoires confirment que même le résidu de pesticide dont on parlait n’existait plus par rapport au lot qui était incriminé. Tous les résultats sont nets. Il n’y a aucune espèce de résidu de pesticide dans l’échantillon incriminé. Ce qu’on avait découvert au Mali, était purement accidentel. La contamination a pu provenir de l’environnement», a-t-il déclaré.

Et Me Konaré d’insister : «le thé Achoura ne contient aucun pesticide et ne souffre d’aucun reproche. Cela est confirmé après réception de toutes les analyses faites dans les laboratoires à l’étranger, par le directeur général de l’Institut national de santé publique (INSP), qui a adressé à la douane, à la direction nationale du commerce et de la concurrence(DNCC), à la direction nationale de l’agriculture, un courrier en date du 30 mars, pour réaffirmer que le thé Achoura actuellement sur le marché est sans aucun danger pour la consommation humaine. Cela est attesté par les contre-analyses réalisées par plusieurs laboratoires du continent africain et de la France, qui attestent l’absence de substance nuisible à la santé humaine».

Par ailleurs, Me Konaré a dénoncé une pratique opérée par certains agents de l’agriculture. Selon lui, dans certains villages du Mali, des agents de l’agriculture se sont permis d’aller racketter des boutiquiers en leur disant que le thé Achoura est interdit en leur  demandant une amende de 250 Fcfa par sachet. «Nous tenons à dénoncer cette pratique avec force», a-t-il conclu.

 Source/Le Reporter par Diango COULIBALY

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *