Mali : Plus de 300 milliards FCFA investis dans les dépenses militaires en 2020, selon un rapport de SIPRI

Un rapport publié, fin avril 2020,  par  l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) sur les dépenses militaires mondiales de l’année 2020 classe le Mali comme 13 pays  africains ayant fait des investissements dans l’armement

En dépit de la récession économique créée par la pandémie de la COVID-19, les dépenses militaires en Afrique subsaharienne ont augmenté de 3,4 % en 2020 pour atteindre 18,5 milliards de dollars. C’est ce qui ressort  d’un rapport publié par  l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) sur les dépenses militaires mondiales.En Afrique le rapport indique que les  plus fortes augmentations des dépenses sont enregistrées au Tchad (+31 %), au Mali (+22 %), en Mauritanie (+23 %) et au Nigeria (+29%), tous situés dans la région du Sahel, ainsi qu’en Ouganda (+46 %).

Le Mali a dépensée l’année précédente 593 millions de dollar, soit plus de 300 milliards FCFA. Ce qui place le Mali au 13ème  rang parmi les pays africains ayant fait des dépenses militaires. Dans l’espace CEDEAO,  le Mali est devancé par le  Nigéria avec 2,5 milliards de dollars et par la Côté d’Ivoire  607 millions de dollar.

Sur le plan continental, les trois géants du Maghreb : l’Algérie, le Maroc et l’Egypte  arrivent successivement en tête. Ils sont suivis selon  l’ordre des dépenses militaires par  l’Afrique du Sud, le Nigéria, la Tunisie, le Kenya, l’Angola, l’Ouganda, le Soudan, la Tanzanie, la Cote d’Ivoire et le Mali à la treizième  place etc. Le rapport  poursuit qu’en 2020, les pays africains ont dépensé 5,13% plus que ce qu’ils ont dépensé en 2019 dans le secteur militaire. Cette hausse, constatée dans les dépenses militaires du continent,  place l’Afrique où les dépenses militaires ont le plus augmenté en 2020. Ainsi, le continent noir devance l’Europe (+4,13%), les Amériques (+3,2%) ainsi que l’Asie et l’Océanie (+2,5%).

Le rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm de poursuivre toujours que les dépenses militaires mondiales ont  pris de  l’ascension en 2020, en dépit de la pandémie de COVID-19.

Sur le plan mondial, les États-Unis demeurent  en tête tant ils ont continué d’augmenter leur budget militaire pour atteindre 778 milliards de dollars, en 2020.  Cette hausse de 4,4% s’explique, selon le rapport,  par de lourds investissements dans la recherche et le développement. Egalement  cette course des  Américains à la modernisation de leur arsenal nucléaire et l’achat  de plus en plus d’armes s’explique par la pression  exercée par la Chine et  la Russie, Pour la 26e année consécutive, indique le document de SIPRI, la Chine  a vu ses acquisitions militaires progresser de 1,9% à 252 milliards de dollars. Quant à l’Inde avec ses 72,9 milliards de dollars fait figure du plus grand acquéreur d’armement en Asie-Océanie devant le Japon, la Corée du Sud et l’Australie. La France occupe la 8e nation du classement avec ses  dépenses qui  ont augmenté de 2,9% en 2020, à 52,7 milliards de dollars.

 Source: Maliweb.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *