Le japonais Koxia construit son usine de mémoires flash 3D la plus avancée, pilotée par l’IA

Le fabricant japonais de puces Kioxia lance la construction, au Japon, de sa nouvelle usine de mémoires flash 3D. Elle est présentée comme l’une des plus avancée au monde avec notamment une utilisation intensive de l’intelligence artificielle.

Le fabricant japonais de mémoires flash Kioxia a donné, le 25 février 2021, le coup d’envoi officiel de la construction de sa nouvelle usine Fab 7 sur son site industriel à Yokkaichi, au Japon. Elle sera sa septième et sa plus grande usine, l’une des plus avancée au monde, dédiée à la fabrication de mémoires flash 3D. La première phase devrait être mise en service au printemps 2022 pour la production de la nouvelle puce à 162 couches de stockage des données développée conjointement avec Western Digital. La construction sera réalisée en deux phases pour répondre de façon souple à l’augmentation continue de la demande sur le marché.

Source /L’UsineNouvelle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *