Espagne : Zidane face à une grande menace

Enrique Riquelme, candidat à la présidence du Real Madrid, entend bien se séparer de Zinedine Zidane s’il était élu.

Alors que les prochaines élections présidentielles anticipées au Real Madrid ont été programmées au cours du mois de juin, Enrique Riquelme, aux commandes de la société Cox Energy, a fait part de son ambition de succéder à Florentino Perez.

Sur les ondes de la radio Cope, le jeune homme d’affaires espagnol a dévoilé les grandes lignes de son programme électoral, annonçant notamment sa ferme intention de se séparer de l’entraineur actuellement en place, Zinedine Zidane.

« Zidane ne serait pas mon entraîneur » 

« Zidane ne serait pas mon entraîneur. La direction sportive pense à un autre profil avec une autre stratégie, a-t-il ainsi déclaré. Personnellement, j’aime beaucoup Jürgen Klopp. Et Raul s’en sort très bien. Je n’ai pas du tout contacté l’un ou l’autre. Raul fait du très bon travail et il serait valorisé. » 

Une sortie médiatique qui intervient à la veille du grand rendez-vous européen des Merengue face à Liverpool, mais aussi à quelques jours du Clasico contre le Barça. Pas sûr que le timing soit donc apprécié au sein de la Casa Blanca…

Source/Sports.fr par Guillaume Jacquot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *