Destitution de Donald Trump : Les démocrates taclent la défense décousue et agressive sur le terrain de l’émotion

Des sénateurs américains remontés en bloc contre Trump (Image/Source/Le Monde)

Une nette majorité bipartisane de 56 voix a repoussé mardi l’argument d’inconstitutionnalité défendu par les avocats de l’ancien président. Mais une éventuelle condamnation nécessite 67 votes.

La première journée du second procès en destitution de Donald Trump au Sénat des Etats-Unis, mardi 9 février, s’est achevée par un résultat paradoxal. Une majorité bipartisane a repoussé l’argument d’inconstitutionnalité défendu par les avocats de Trump. Six républicains se sont joints aux cinquante démocrates et apparentés à cette occasion.

Mais ce premier vote a également laissé entrevoir un nouvel acquittement. La condamnation de Donald Trump, préalable à une éventuelle interdiction de se représenter à une élection, impose en effet une majorité qualifiée de soixante-sept voix. Il faudrait donc qu’au moins dix-sept républicains, trois fois plus que mardi, se décident à rompre les rangs au terme des audiences, ce qui paraît pour l’heure improbable.

Source / Le Monde,

Par Gilles Paris (Washington, correspondant)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *