Clé de répartition du Conseil National de Transition : L’armée se taille la part du lion avec 22 sièges

Le président de la transition, Bah N’DAW, a pris deux décrets, le 9 novembre 2020, pour fixer les modalités de désignation des membres du Conseil national de transition (CNT) et pour fixer la clé de répartition du CNT. Pour être membres du Conseil National de la Transition, les candidats « doivent être de nationalité malienne d’origine ; jouir de leurs capacités physiques et mentales ; n’avoir jamais fait l’objet d’une condamnation pénale ; avoir les compétences requises ; être reconnus pour son engagement patriotique ; être de très bonne moralité ». Dans la clé de répartition du CNT, on remarque que les forces de défense et de sécurité se sont taillées la part du lion avec 22 sièges suivie des partis politiques avec 11 postes, de la société civile qui détient 9 postes, du M5-RFP qui possède 8 sièges. Le décret du président de la transition précise que c’est le vice-président de la Transition qui reçoit la liste de candidatures dans un délai de 48 heures à compter de la date de publication du présent décret.

Le décret N°2020-0142/ PT-RM du 09 novembre 2020 fixant les modalités de désignation des membres du Conseil national de Transition indique que pour être membres du Conseil National de la Transition, les candidats doivent remplir les conditions suivantes : être de nationalité malienne d’origine ; jouir de leurs capacités physiques et mentales ; n’avoir jamais fait l’objet d’une condamnation pénale ; avoir les compétences requises ; être reconnus pour leur engagement patriotique ; être de très bonne moralité. « Les candidatures sont déposées au double du quota attribué à chaque composante sous peine d’irrecevabilité. La représentativité des femmes est une obligation pour toutes les composantes. Le Vice-président de la Transition reçoit la liste de candidatures dans un délai de 48 heures à compter de la date de publication du présent décret. Le Vice-président, après examen des dossiers, arrête la liste des membres du Conseil National de la Transition. La liste définitive portant désignation des membres fera l’objet d’un décret du Président de la Transition», souligne le décret du président de la transition, Bah N’DAW. Le second décret N°2020-0143/ PT-RM du 09 novembre 2020 fixant la clé de répartition du CNT donne une part belle aux forces de défense et de sécurité qui empochent 22 sièges. Le Mouvement du 5 juin (M5-RFP) a 8 représentants et 11 représentants pour les partis et regroupements politiques ; 9 représentants des Organisations de la Société civile ; 4 représentants des groupements de femmes ; 4 représentants des groupements des jeunes ; 5 représentants des Mouvements signataires de l’Accord pour la Paix ; 4 représentants des Mouvements de l’Inclusivité ; 4 représentants des organisations de défense des droits de l’homme ; 3 représentants des personnes vivant avec un handicap ; 6 représentants des Maliens établis à l’extérieur ; 4 représentants des centrales syndicales ; 7 représentants des syndicats libres et autonomes ; 8 représentants des ordres professionnels ; 3 représentants des confessions religieuses ; 5 représentants des autorités traditionnelles ; 5 représentants des chambres consulaires ; 4 représentants des faitières de la presse ; et 5 représentants des faitières des Arts et de la Culture.

Aguibou Sogodogo / Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *